Un thème Google Now pour Conky

Conky est un petit outil pratique pour surveiller en temps réel les informations de son ordinateur, en étant entièrement personnalisable.

~satya164 a développé un thème « Google Now » pour Conky, disponible sur Deviantart.

capture

Voici comment l’installer sur Debian/Ubuntu:

  • Installer Conky et Curl avec la commande sudo apt-get update && sudo apt-get install conky curl
  • Télécharger la configuration Conky ici ou sur la page Deviantart (« Download file » dans la colonne de droite) et l’extraire dans votre dossier personnel
  • Ouvrir le fichier .conkyrc et modifier la valeur 2294941 par l’ID Yahoo Weather de votre ville (faire une recherche sur weather.yahoo.com et prendre le numéro affiché dans l’URL de votre ville)
  • Démarrer Conky!

De base, la météo s’affiche pour les 5 jours suivants, le fichier .conkyrc-2 affiche la météo pour les 2 jours suivants. Il existe aussi un thème Dark et Transparent.

Il est bien sur possible d’ajouter d’autres informations avec les variables de Conky 🙂

Installer simplement la dernière version d’Owncloud

owncloud

J’avais écrit il y a plus d’un an un tutoriel pour installer Owncloud sur un serveur Linux. Ce tutoriel est toujours d’actualité mais avec les dernières mises à jour, il est dorénavant possible de l’installer via le gestionnaire de paquets sur plusieurs distributions Linux.

Voici les commandes à exécuter sur un serveur Ubuntu 12.10:

  • sudo echo ‘deb http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/xUbuntu_12.10/ /’ >> /etc/apt/sources.list.d/owncloud.list
  • sudo wget http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/xUbuntu_12.10/Release.key
  • sudo apt-key add – < Release.key
  • sudo apt-get update && apt-get install owncloud

Pour les autres distributions (Debian, OpenSUSE, etc.)

Par rapport à la version 2.0.1 de mon précédent article, le logiciel a bien évolué apportant la lecture en streaming de vidéos, l’édition de fichiers (y compris du code), les contacts, le versionning, le support du WebDAV, les clients Desktop (Windows, Mac & Linux) et probablement un lecteur de flux RSS à venir…

owncloud1
owncloud2
owncloud3

Télécharger et installer une distribution Linux pour le Raspberry Pi

Malgré un léger problème de production (mauvais modèle de prise Ethernet), la nouvelle série de livraison du Raspberry Pi est vraiment attendue (j’en fais partie!). Entre temps, la fondation a mis en ligne trois distributions Linux destinées à être installées sur la carte SD du mini ordinateur:

  • Debian Squeeze (LXDE, Midori et des outils de développements)
  • Arch Linux ARM
  • Fedora 14 Remix

Elles sont toutes téléchargeables ici en DL direct ou torrent.

Pour les installer:

Windows

Utiliser Image Writer pour copier le contenu du fichier .img sur la carte SD

MacOS

Après extraction du zip, exécuter df -h dans un terminal pour connaître le nom de la carte SD (du genre « /dev/disk1 »), et ensuite exécuter la commande suivante en remplaçant avec nom correspondant:

dd bs=1m if=~/Downloads/debian6-17-02-2012/debian6-17-02-2012.img of=/dev/disk1

Linux

Après extraction du zip, exécuter dmesg | tail dans un terminal pour connaître le nom de la carte SD (du genre « /dev/sdc »), et ensuite exécuter la commande suivante en remplaçant avec nom correspondant:

dd bs=1M if=~/debian6-17-02-2012/debian6-17-02-2012.img of=/dev/sdc

Debian Wheezy: 419 millions de lignes de code source!

Pour ceux qui ne le savent pas, Debian est la plus vielle distribution Linux (1993) disponible gratuitement. Depuis quelques années, certaines personnes se sont intéressées à la taille et au coût de production de ce projet.

Debian 2.2 (Potato)

En 2001, Jesús M. González-Barahona avait calculé que cette version de Debian contenant 2.800 paquets de logiciels, soit 55 millions de lignes de code source.
Debian 4.0 (Etch)

En avril 2007, cette version contenait environ 10.000 paquets de logiciel, ce qui représentait à l’époque 288 millions de lignes de code source.

Debian 7 (Wheezy)

A l’heure actuelle (février 2012), la version de développement de Debian Wheezy contient 17.141 paquets de logiciels. A l’aide du logiciel SLOCCount (utilitaire pour compter le nombre de lignes de code d’un projet), James E. Bromberger a trouvé un total de 419.776.604 lignes de code source. On y retrouve 31 langages de programmation, avec même quelques centaines de lignes de Cobol et Modula3.
L’ANSI C est majoritaire (40% de la totalité du code source, 168 millions de lignes), suivi par le C++ (20%, 83 millions de lignes) et le Java (8%, 34 millions de lignes).

Source: Article « Debian Wheezy: US$19 Billion. Your price… FREE!« , de James E. Bromberger (administrateur système).

Importante faille de sécurité sous Linux avec Xorg 1.11

Une importante faille de sécurité vient d’être découverte sur les distributions Linux utilisant le serveur d’affichage Xorg 1.11 (ou supérieur).

En effet, il est actuellement possible avec la combinaison de touches « CTRL + ALT + * (du pavé numérique) » de déverrouiller l’écran de veille de l’ordinateur et se retrouver sur la session de l’utilisateur sans avoir à rentrer de mot de passe. Cette faille est due à la combinaison de touches qui envoie un signal de « kill » au processus de l’écran de veille.

Cette faille est valable avec tous les systèmes existants d’écran de veille (gnome-screensaver, kscreenlocker, slock, slimlock…) sur les distributions contenant la version 1.11 (ou +) de Xorg (Debian Testing, Debian Sid, Gentoo ou Archlinux).

Je viens de faire un test avec une Debian Testing installée à l’instant, voici la vidéo de la faille:

Synchroniser des dossiers entre deux serveurs Linux avec Unison

Dans le cadre de mon projet en licence pro, je cherchais le moyen de pouvoir synchroniser facilement des dossiers entre des machines Linux, en ligne de commande. Je voulais que ce soit le plus simple possible, au point d’avoir qu’un seul mot à taper pour exécuter cette synchronisation et j’ai trouvé ma solution ici. Ce tutoriel va vous expliquer comment mettre en place une synchronisation entre les dossiers de deux serveurs (Ubuntu ou Debian) distants avec Unison, un peu similaire à rsync.

Pour vérifier que ce tutoriel fonctionne totalement avec des distributions différentes, j’ai à ma disposition deux serveurs avec:

  • Serveur 1: Ubuntu 11.10 avec l’IP 192.168.0.12
  • Serveur 2: Debian 6.0.3 avec l’IP 192.168.0.13

(suite…)