Installer simplement la dernière version d’Owncloud

owncloud

J’avais écrit il y a plus d’un an un tutoriel pour installer Owncloud sur un serveur Linux. Ce tutoriel est toujours d’actualité mais avec les dernières mises à jour, il est dorénavant possible de l’installer via le gestionnaire de paquets sur plusieurs distributions Linux.

Voici les commandes à exécuter sur un serveur Ubuntu 12.10:

  • sudo echo ‘deb http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/xUbuntu_12.10/ /’ >> /etc/apt/sources.list.d/owncloud.list
  • sudo wget http://download.opensuse.org/repositories/isv:ownCloud:community/xUbuntu_12.10/Release.key
  • sudo apt-key add – < Release.key
  • sudo apt-get update && apt-get install owncloud

Pour les autres distributions (Debian, OpenSUSE, etc.)

Par rapport à la version 2.0.1 de mon précédent article, le logiciel a bien évolué apportant la lecture en streaming de vidéos, l’édition de fichiers (y compris du code), les contacts, le versionning, le support du WebDAV, les clients Desktop (Windows, Mac & Linux) et probablement un lecteur de flux RSS à venir…

owncloud1
owncloud2
owncloud3

Ce qu’il faut savoir sur MEGA

mega

Après des semaines de teasing sur Twitter, Kim Dotcom vient d’ouvrir l’accès à son nouveau service d’espace de stockage MEGA aujourd’hui à 18h48. Même si l’accès au site est difficile actuellement, voici ce qu’il faut savoir:

Tout d’abord, MEGA n’est pas MEGAUPLOAD, en effet les comptes ont une limite en bande passante sortante (en gros les téléchargements de vos fichiers) et même en prenant l’offre la plus chère (8 TB pour 30€/mois), si vous postez les liens de films ou jeux vidéos sur des forums, votre compte peut se retrouver rapidement bloqué. Pour se faire une idée, si vous mettez un seul film en full HD (10-15 Go environ) sur votre compte, il suffira de 600-700 téléchargements de celui-ci pour bloquer votre compte. Il s’agit bien sur d’une règle pour empêcher le piratage massif… MEGA s’apparente donc plus à un Dropbox-like.

Une option viendra prochainement pour que le téléchargement d’un de vos fichiers n’impacte pas votre bande passante sortante mais celle de la personne qui télécharge.

(suite…)

Bitcasa, un concurrent pour Dropbox et hubiC?

Je commençais à écrire cet article sur Bitcasa, qui pouvait être un service pas trop mal avec Dropbox et hubiC, sauf que:

J’ai perdu des fichiers (enfin presque, heureusement que j’avais une copie du dossier)
J’avais uploadé ce dossier il y a une heure, la synchronisation était à 100% et j’avais pu lire mes PDF dans l’interface web de Bitcasa, mais lorsque j’ai rouvert les dossiers pour faire des captures, ils sont désormais vides… Donc ne supprimez pas les copies locales de vos dossiers, on sait jamais 😉

Ok, c’est une bêta, hubiC aussi, mais ce dernier, malgré des problèmes au démarrage, n’a jamais perdu mes fichiers après upload fini et contrôlé.
Donc je vais attendre un peu avant de l’utiliser comme solution de cloud.
Enfin bon, petite présentation quand même:

Pour 10$/mois (hubiC est moins cher), Bitcasa promet un stockage illimité de vos données dans le « cloud », avec synchronisation automatique de certains dossiers de votre ordinateur et de consulter vos données de n’importe où avec une interface web (super lente à l’heure où j’écris l’article).

Petit plus, on peut lire ses vidéos en streaming directement depuis le site.

Lorsque l’on branche un disque externe à l’ordinateur, Bitcasa propose automatiquement de le copier intégralement sur le serveur. Ainsi vous conserverez l’accès au contenu du disque sans même avoir à l’emporter avec vous.

J’ai 10 invitations, donc si vous souhaitez tester le site, laissez un commentaire sur l’article avec un mail valide 😉

[Installation] Owncloud: créer son « cloud » personnel

EDIT: ce tutoriel est toujours valable avec les dernières versions d’Owncloud, cependant il existe maintenant une méthode plus simple pour obtenir la même installation d’Owncloud sur un serveur.

Il y a quelques jours lors de la sortie d’hubiC,  j’ai découvert ce service simple à mettre en place sur un serveur Linux qui permet de monter son propre serveur « cloud » que l’on gère soi-même. Installable facilement sur un serveur web, il peut être utilisable avec plusieurs utilisateurs pour écouter en streaming sa musique, partager ses fichiers par des liens publics, synchroniser son calendrier, ses favoris Internet ou ses contacts.

Voici un petit tutoriel pour l’installer sur un serveur Debian/Ubuntu serveur:
(suite…)