Auto-reboot d’un Linux après un Kernel Panic

Linux est considéré comme étant très stable, il arrive cependant qu’à cause d’un problème matériel ou logiciel, un kernel panic se déclenche et l’exécution du système d’exploitation s’arrête, obligeant un reboot manuel de la machine.

Il est possible de déclencher un reboot automatique de la machine si celle-ci rencontre un Kernel panic avec deux méthodes différentes:

  1. Ajouter la ligne suivante au fichier /etc/sysctl.conf:
    kernel.panic=X
  2. Exécuter la commande suivante dans un terminal:
    echo « X » > /proc/sys/kernel/panic

(X étant le nombre de secondes avant le reboot automatique)

Laisser un commentaire