Le FBI va fermer des serveurs DNS corrompus par DNSChanger

En novembre 2011, le FBI a pris le contrôle de serveurs DNS utilisés par DNSChanger, un cheval de troie capable de rediriger les internautes vers des faux sites web, des contenus illégaux ou de pouvoir espionner leurs données.
Le 8 mars prochain, le FBI va procéder à l’extinction des serveurs servant à gérer les requêtes, résultat les ordinateurs étant infectés par le cheval de troie ne devraient plus pouvoir accéder à Internet.
Il a été trouvé des traces du virus sur les ordinateurs de la moitié des 500 plus grosses sociétés au monde et dans 27 agences gouvernementales.
Il se peut que des milliers (voir des millions?) d’internautes soient concernés, on en dénombre 500.000 aux USA par exemple.
Pour vérifier si votre système est infecté par DNSChanger, un site belge est disponible: http://www.dns-ok.be/. Si c’est le cas, un tutoriel est disponible ICI pour remettre en place une configuration DNS de base.

Laisser un commentaire