Avoir sa propre Seedbox ou gérer de n’importe où ses torrents

Avec la fin de Megaupload, la fin du téléchargement direct est proche et beaucoup de gens commencent à revenir vers le Torrent (moi y compris, mais modérément quand même..) avec une hausse du P2P vue ses derniers jours.

J’ai donc ré-installé µTorrent sur mon PC et j’ai cherché par quel moyen pouvoir lancer des téléchargements sur mon ordinateur ou mon serveur personnel quand je ne suis pas présent chez moi..

En cherchant un peu, j’ai trouvé 4 solutions possibles avec Windows ou Linux:

  • Windows: µTorrent Remote
  • Windows: µTorrent WebUI
  • Serveur Linux (Debian, Ubuntu, …): Transmission
  • Serveur Linux (Debian, Ubuntu, …): TorrentFlux


µTorrent Remote

La méthode la plus simple sur Windows et quand on a µTorrent. Dans les préférences du logiciel, partie « Remote », créez un compte dans la zone « authentification » (il suffit de remplir les champs).

Ensuite, rendez-vous sur https://remote.utorrent.com/ pour gérer votre logiciel µTorrent depuis n’importe quel navigateur web partout dans le monde, ou avec l’application Android Market.

µTorrent WebUI

Si vous ne souhaitez pas utiliser le site d’µTorrent et vous connecter directement à votre logiciel µTorrent, il est possible d’activer WebUI (Préférences du logiciel, Avancé puis WebUI) et d’accéder au logiciel avec l’adresse http://[VOTRE_IP]:8080/gui/

Si jamais il y a un message d’erreur comme quoi il faut télécharger GUI, téléchargez le zip de WebUI présent sur le GIT de bittorrent et copiez-le dans le dossier de l’application (C:Program FilesuTorrent)

Seedbox avec Transmission

Si vous disposez d’un serveur Debian ou Ubuntu, il est possible d’installer la version serveur de Transmission, un client BitTorrent.
Voici les commandes (à exécuter en root):

apt-get install transmission-daemon
/etc/init.d/transmission-daemon stop
nano /etc/transmission-daemon/settings.json (voir ci-dessous ce qu’il faut modifier)
/etc/init.d/transmission-daemon start

Eléments à modifier dans settings.json:

  • download-dir: répertoire de téléchargement
  • peer-port: port de téléchargement (ouvert dans votre pare-feu)
  • rpc-username: votre identifiant
  • rpc-password: votre mot de passe (à écrire en clair, il sera ensuite crypté)
  • rpc-whitelist-enabled: TRUE ou FALSE, à activer si vous vous connectez depuis une IP fixe (à définir dans l’option rpc-whitelist), sinon à désactiver

Il ne reste plus qu’à vous connecter sur http://[VOTRE_IP_SERVEUR]:9091/transmission/web/

Seedbox avec TorrentFlux

Autre alternative à Transmission pour se faire une Seedbox, installation plus simple mais nécessite d’avoir un serveur LAMP (Linux Apache Mysql Php) installé sur le serveur.

sudo apt-get install torrentflux

Il suffit ensuite de se connecter sur http://[VOTRE_IP_SERVEUR]/torrentflux/ (il vous sera demandé votre identifiant UNIX) et vous pourrez gérer vos téléchargements torrents.

Le gros avantage de ce dernier logiciel: pouvoir télécharger depuis l’interface ses téléchargements finis 🙂

Laisser un commentaire